Sécurité alimentaire

L’insecurité alimentaire est définie par l’incapacité des ménages à se permettre des repas équilibrés, être affamés en mangeant moins ou en sautant des repas, ou ne pas avoir accès à la variété ou la quantité de nourriture dont ils ont besoin par manque d’argent. En 2017, il coûtait environ 873$/mois pour adéquatement nourrir une famille de quatre.

L’insécurité alimentaire est un sérieux problème de santé publique qui est susceptible d’affecter négativement la santé physique et mentale des individus, causant une hausse du taux d’anxiété et de stress, entraînant de l’asthme, des problèmes des santé buccale et des conditions chroniques telles que le diabète. Ces conséquences de l’insécurité alimentaires contribuent à l’augmentation du coût des soins de santé.

La stratégie adoptée par notre ville en matière de nourriture doit aller au-delà de juste nourrir les sans-abris. Nous avons besoin de gérer la nourriture dans la ville d’une manière différente: il faut faire plus que retirer des produits des rayons. Nous pouvons utiliser cette stratégie pour rapprocher les communautés marginalisées. Le centre alimentaire de Parkdale est un excellent modèle pour cela: il offre des programmes scolaires, des programmes culinaires, des ateliers et séminaires, repas et ingrédients aux individus dans le besoin. À la suite des tornades, plus de 800 repas ont été servis à tous ceux qui en avaient besoin.

Même si l’aide alimentaire en soi est une réponse à court-terme à l’insécurité alimentaire, elle n’adresse pas le problème de manière durable. En tant que Maire de la ville, Clive Doucet fera campagne auprès des gouvernements provincial et fédéral pour explorer un programme de garantie d’un revenu minimum, et prendre des initiatives pour ouvrir la voie à une ample sélection d’aliments sains et nutritifs en:

  • Promouvant et soutenant l’implémentation de centres alimentaires suivant le schéma du centre alimentaire de Parkdale.
  • Soutenant la création de nouveaux jardins communautaires, en introduisant une subvention de 500,000$ pour les jardins communautaires.
  • Dévéloppant un partenariat avec la Ferme Expérimentale pour lancer un programme d’agriculture urbaine qui augmenterait notre capacité de distribution de nourriture locale.
  • Initiant un programme de toits verts en distribuant 2000 subventions d’un montant de 5000$ au cours des quatres prochaines années- Ceci nous donne la chance d’avoir plus de jardins communautaires dans notre ville et d’augmenter les sources de nourriture locale.
  • Travaillant avec les fermes rurales pour offrir un plus grand nombre de produits locaux aux marchés fermiers de la ville.

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.